Histoire de la Radio

1898
5 novembre

Première transmission sans fil en France

Eugène Ducretet offre une démonstration publique de transmission sans fil avec l’aide de l’ingénieur Ernest Roger. Situé au troisième étage de la Tour Eiffel, il émet jusqu’au Panthéon, où le message est reçu en morse.
Voir aussi : Télégraphe - Histoire de la Radio

1921
24 décembre

Première émission radiophonique en France

Après des essais en novembre, la Station Tour Eiffel émet la première émission française de radio. Mise en place sous l’impulsion du Général Ferrié, elle dure une demi-heure avec au programme une revue de presse, un bulletin météo et un morceau de musique au violon.
Voir aussi : Histoire de la Tour Eiffel - Histoire de la Radio

1922
14 novembre

Première émission de la BBC

La BBC (British Broadcasting Company puis British Broadcasting Corporation) diffuse sa première émission. Fondée par plusieurs fabricants de radio qui perçoivent une redevance sur les postes, elle sera en situation de monopole jusqu’en 1955. Elle aura pendant la Seconde Guerre mondiale le statut de radio de la résistance en Europe et celui de soutien pour les troupes et la population du Royaume-Uni.
Voir aussi : Histoire de la Résistance - Histoire de la BBC - Histoire de la Radio

1923
6 janvier

Maurice Vinot présente le premier journal parlé

Radiola diffuse le premier journal « parlé » en France, présenté alors par Maurice Vinot. Fondée par Emile Girardeau, Radiola est la première radio privée et fait preuve d’initiative et d’innovation. Elle sera par la suite renommée Radio Paris et deviendra radio d’Etat en 1933.
Voir aussi : Histoire de Radio Paris - Histoire de la Radio

1923
19 janvier

Naissance de Paris PTT

L’École supérieure des Postes et Télégraphes fonde la station d’État Paris PTT. Alfred Denery en prend les commandes. Émettant en ondes moyennes depuis les locaux de l’École, Paris PTT diffuse des retransmissions musicales avant de lancer son premier journal national. Les PTT créeront par la suite de nombreuses petites stations régionales.
Voir aussi : Paris PTT - Histoire de la Radio

1923
30 juin

Monopole de l’État sur la radio

Une loi établit le monopole de l’État sur l’émission et la réception radiophonique. La possession de postes de radio est autorisée à condition d’en faire la déclaration. Cette loi admet tout de même une certaine liberté, notamment en ce qui concerne la création de stations privées.


1929
juillet

Premier tour de France suivi par la radio


Paris PTT met en place un matériel permettant de suivre les différentes étapes du Tour de France. Le journaliste Jean Antoine se charge de la transmission. Toutefois, la qualité de diffusion n’est pas idéale.
Voir aussi : Histoire du Tour de France - Paris PTT - Histoire de la Radio

1931
8 juin

Naissance de Radio Luxembourg, future RTL

La Compagnie luxembourgeoise de la radio diffuse, sous le nom de Radio Luxembourg, sa première station. Fondée dans le Grand-Duché du Luxembourg, et bénéficiant d’un émetteur à Junglister, elle profite de sa situation géographique pour se donner des ambitions européennes. Elle sera ainsi diffusée dans trois langues : Allemand, Français et Anglais. Elle prendra le nom de RTL en 1966.
Voir aussi : Radio - Histoire de RTL - Histoire de la Radio

1933
31 mai

La redevance radiophonique est établie

Une loi met en place une redevance sur l’utilisation du matériel radiophonique, notamment sur les postes récepteurs et les lampes. Les ressources obtenues doivent servir à financer les dépenses générales de la radiodiffusion d’État et sont récoltées et réparties par les PTT.
Voir aussi : PTT - Histoire de la Radio

1934
18 janvier

Fondation de l’Orchestre National de radiodiffusion

Le premier orchestre symphonique dépendant de la radio d’État est créé grâce à la volonté de Jean Mistler, ministre des PTT. Privilégiant la musique contemporaine, l’orchestre se développe rapidement et remporte un succès retentissant. Tous reconnaissent la qualité de ses interprétations. Il donnera son premier concert radiophonique en 1944, soutenant largement la coalition alliée par les hymnes choisis. D’abord Orchestre de l’ORTF, il deviendra, au lendemain du démantèlement de l’Office, l’Orchestre National de France et Radio France en assurera la gestion.
Voir aussi : Histoire de Radio France - PTT - Histoire de la Radio

1938
30 octobre

Orson Welles terrorise l'Amérique

Le réalisateur américain Orson Welles adapte le roman de science-fiction de H.G Wells "la guerre des mondes" à la radio. Le feuilleton, qui raconte l'invasion de la terre par les martiens, est diffusé en fin de journée sur CBS. Wells y joue plusieurs personnages à la fois, dont un faux envoyé spécial qui s'écrit: "I guess that it...That's the thing...Terrific...." La plupart des auditeurs prennent l'émission en cours et sont effrayés. Plusieurs milliers de personnes s'enfuient de chez elles croyant à une réelle invasion martienne sur le New-Jersey. Orson Welles s'excusera devant toute l'Amérique quelques jours plus tard, toujours à la radio.
Voir aussi : Extra-terrestre - Orson Welles - Histoire de la Radio

1939
29 juillet

Création de la Radiodiffusion nationale

Le système administratif de la radiodiffusion publique se voit modifier par un décret. Jusqu’alors, seul le ministre des PTT en assurait la gestion. Devenue la Radiodiffusion nationale, l’administration radiophonique dépend désormais uniquement du Président du Conseil.
Voir aussi : PTT - Histoire de la Radio

1940
14 juillet

Première diffusion de l’émission "les Français parlent aux Français"

Au lendemain du célèbre Appel du Général De Gaulle, l’émission de propagande "les Français parlent aux Français" est créée. Diffusée depuis la BBC à Londres, elle et son équipe sont dirigées par Michel Saint-Denis. Elle propose de nombreux reportages et commentaires sur l’actualité, tous destinés à servir la cause alliée, et sera diffusée jusqu’en août 1944.
Voir aussi : De Gaulle - Histoire de la BBC - Propagande - Histoire de la Radio

1944
septembre

La Radiodiffusion de la nation française (RNF) crée sa phonothèque

Afin de conserver les témoignages et les documents radiophoniques diffusés au cours de la "guerre des ondes", la RNF, futur RDF, fonde une phonothèque. Les plus grandes interventions politiques seront précieusement conservées, au même titre que les enregistrements issus de la Seconde Guerre mondiale. Au cours des années suivantes, l’INA reprendra le flambeau et la phonothèque s’appliquera ainsi à archiver et restaurer si nécessaire les meilleures émissions radiophoniques françaises.
Voir aussi : RDF - Histoire de la Radio

1945
23 mars

Monopole de l’État sur la radiodiffusion française

Suite au traumatisme de la "guerre des ondes", une ordonnance est promulguée et met fin à l’émission des stations privées. La Radiodiffusion française (RDF) est mise en place pour assurer ce monopole absolu. Elle deviendra plus tard, avec le développement de la télévision, la Radiodiffusion – Télévision française (RTF), puis l’Office de la radiodiffusion-télévision française (ORTF) en 1964.
Voir aussi : Histoire de l'ORTF - Histoire de la RTF - RDF - Histoire de la Radio

1954
28 mars

Première utilisation de la modulation de fréquence (FM)

La première émission radiophonique en modulation de fréquence est diffusée à Paris. Ce système permet de multiplier le nombre de station sur les ondes hertziennes et améliore fortement la qualité sonore des émissions. L’utilisation de la bande FM demeure toutefois sous le monopole de l’État et les différentes gammes de fréquence couvrant le territoire dans sa totalité seront découvertes seulement quelques années plus tard.
Voir aussi : Histoire de la Radio

1955
1 janvier

Lancement d'Europe 1

C’est sous le nom d’Europe numéro 1, que Charles Michelson et Louis Merlin lancent leur projet de radio « périphérique » basée dans la Sarre. Mais faute de fréquence propre, ils font face à de fortes difficultés et à des conflits avec leurs concurrents. Récupérant en avril la fréquence de Radio Paris, ils développent un ton nouveau en rupture avec la radio d’état ou RTL, et leurs émissions critiques ou proches de l’auditeur connaissent un rapide succès.
Voir aussi : Radio - Histoire de RTL - Histoire d'Europe 1 - Histoire de Radio Paris - Histoire de la Radio

1955
13 novembre

Première émission du « Masque et la plume »

Après quelques tests préalables effectués par le Club d’Essai de la RTF, la première émission du « Masque et la plume » est diffusée sur les ondes. Produite et présentée par Michel Polac et François-Régis Bastide, elle dure 1h45 et propose un magazine culturel porté principalement sur le théâtre et la littérature. Elle met ainsi en scène plusieurs critiques de renom et un public qui peut intervenir dans les débats. Le succès de l’émission est immédiat et cette dernière sera dès lors émise sur France Inter.
Voir aussi : Histoire de la RTF - France Inter - Histoire de la Radio

1958
avril

Naissance du « Jeu des 1000 francs»

Henri Kubnik crée le « Jeu des 1000 francs », diffusé sur RTF tandis que Pierre Duflos en assure la réalisation. Itinérant, le jeux consiste à interroger un spectateur sur des questions d’actualité ou culturel. Si le candidat ne commet aucune erreur, il remporte la somme de 1000 francs. Diffusé ensuite sur France Inter, le jeu sera rebaptisé le « Jeu des mille euros » en 2001.
Voir aussi : Histoire de la RTF - France Inter - Histoire de la Radio

1963
14 décembre

Inauguration de la Maison de la Radio

 

 

1968
5 octobre

Première émission de « Radioscopie »

Jacques Chancel présente sa première émission intitulée « Radioscopie » et diffusée sur France Inter. Chaque jour de la semaine, il accueillera de nombreux invités issus de divers domaines et avec lesquels il s’entretiendra durant une heure. Les personnalités les plus en vogue telles que Barthes, Malraux, Sartre, Giscard d’Estaing ou Mendès-France seront ainsi reçues et l’émission remportera un véritable succès auprès des auditeurs. Elle sera diffusée jusqu’en 1982 avant d’être à nouveau sur les ondes de 1988 à 1990.
Voir aussi : France Inter - Histoire de la Radio

1975
janvier

Création de RFI (Radio France Internationale)

RFI est officiellement créée sur le modèle du « Poste Colonial », station fondée en 1931 à destination des colonies françaises. Filiale de Radio France à partir de 1983, elle deviendra une société indépendante en 1986. À ses débuts, RFI destine plus particulièrement ses programmes à l’Afrique. Dans les années qui suivront, elle étendra de plus en plus sa diffusion internationale et multipliera ses stations en langue étrangère. Elle rencontrera en effet un succès toujours croissant auprès des populations et finira par émettre en 17 langues.
Voir aussi : Histoire de Radio France - Histoire de la Radio

1975
6 janvier

Création de Radio France

Radio France naît du démantèlement de l’ORTF et émet tout d’abord par le biais de quatre stations radiophoniques : France Inter, France Culture, France musique et FIP (France Inter Paris). Siégeant à la Maison de la Radio, le groupe évolue rapidement. Au lendemain du développement des radios libres, Radio France fondera de nouvelles stations plus modernes et innovantes. C’est ainsi que l’on verra apparaître sur les ondes France Info, Radio Bleue ou, bien plus tard, le Mouv’.
Voir aussi : Histoire de l'ORTF - Histoire de Radio France - France Inter - Histoire de la Radio

1975
6 janvier

L'ORTF est démantelée

Après plus de 10 ans d'existence, l'ORTF n'est plus. Les chaînes de l'Office de la radiodiffusion-télévision française sont réorganisées en sept sociétés autonomes: la première chaîne, antenne 2, FR3, TDF (Télédiffusion de France), INA (Institut national de l'audiovisuel), Radio France, et la SFP (Société française de production). Chacune des sociétés est placée sous la tutelle du Premier ministre.
Voir aussi : Histoire de l'ORTF - Histoire de TF1 - Histoire d'Antenne 2 - Histoire de FR3 - Histoire de la Radio

1976
1 janvier

Naissance du Nouvel Orchestre philharmonique de Radio France

Le Nouvel Orchestre philharmonique de Radio France voit le jour. Il fut créé en 1937 sous le nom d’Orchestre radio-symphonique, puis fut rebaptisé en 1964 l’Orchestre philharmonique de l’ORTF. L’Orchestre aura pour premier directeur musical Gilbert Amy et s’appuiera sur la musique contemporaine sans négliger le lyrique et le symphonique. Il deviendra l’Orchestre philharmonique de Radio France en 1989 et multipliera les tournées à l’étranger.
Voir aussi : Histoire de l'ORTF - Histoire de Radio France - Histoire de la Radio

1981
9 novembre

Autorisation des radios libres

L'assemblée nationale promulgation la loi sur les radios libres. Les anciennes radios "pirates" deviennent des "radios locales privées". Dans les premiers temps, les radios libres n'auront pas le droit de diffuser de la publicité.
Voir aussi : Radio - Histoire de la Radio

1981
12 décembre

Création de NRJ

Suite à la loi autorisant les radios libres, Jean-Paul Baudecroux crée l’association NRJ, qui deviendra privée en 1983. NRJ est dans les années 1990 une des principales radios commerciales en France et prend la tête des audiences cumulées dans les années 2000, devant RTL. NRJ Group diffuse également les stations Nostalgie, Rire et Chanson et Chérie FM, ainsi que la chaîne de télévision NRJ 12 depuis le lancement de la TNT en France. Il est implanté dans plusieurs pays d’Europe.
Voir aussi : Radio - Histoire de RTL - Histoire de NRJ - Histoire de la Radio

1984
4 décembre

La Haute autorité veut suspendre NRJ

Accusée d’émettre à une puissance abusive, la station NRJ est menacée de suspension par la Haute autorité. Lorsque l’antenne diffuse la nouvelle sur les ondes, la réaction des auditeurs et de certains artistes est immédiate et sans précédent. Le 8 décembre, une foule de fidèles descendra dans les rues parisiennes pour protester et parviendra à faire annuler la procédure. Cet événement contribuera à renforcer l’image et la réputation du groupe, qui verra son audimat accroître démesurément.
Voir aussi : Histoire de NRJ - Haute Autorité - Histoire de la Radio

1985
2 octobre

Création du réseau Fun radio

Jean-Baptiste Blanchemain, Éric Pechadre et Pierre Lattès s’emparent de six stations locales appartenant au groupe NRJ afin de créer le réseau Fun Radio. L’événement se prépare à l’insu de tous et apparaît comme un véritable putsch à l'encontre d’NRJ. Le réseau devra rapidement faire face aux problèmes financiers et les directeurs et les animateurs se succèderont aux rythme des aléas de l’audimat. Visant un jeune public, les styles musicaux diffusés varieront, passant du rock au groove ou du groove au RnB.
Voir aussi : Histoire de NRJ - Histoire de la Radio

1986

Lancement du Radio Data System (RDS)

Les premiers essais effectués concernant le RDS eurent lieu dans les années 1970. Désormais, le système est suffisamment fiable pour être lancé sur le marché public. Il consiste en fait à transmettre des données numériques via les ondes radio et est particulièrement utilisé par les postes radiophoniques des véhicules. Grâce à lui, le nom de la station écoutée et l’heure s’affichent automatiquement sur les postes, des annonces autoroutières peuvent être plus facilement diffusées et les fréquences sont automatiquement actualisées en fonction du déplacement.
Voir aussi : Histoire de la Radio

1986
30 septembre

La Haute autorité devient la CNCL

La Commission nationale de la communication et des libertés (CNCL) remplace la Haute autorité. Créée en 1982, cette dernière veillait au respect des libertés attribuées notamment aux radios libres. La CNCL hérite de ce même rôle de régularisation de l’audiovisuel. Les membres en seront élus dès le mois de novembre et chacun provient d’un des grands groupes de l’audiovisuel. Elle sera finalement à son tour remplacée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) en 1989.
Voir aussi : Haute Autorité - Histoire de la Radio

1987
1 juin

Création de France Info

Sous l’impulsion de Rolland Faure et de Jérôme Bellay, France Info est lancée dans une grande partie du territoire français. Station appartenant à Radio France, elle diffuse des informations en continue et opère des décrochements régionaux.
Voir aussi : Radio - Histoire de Radio France - Histoire de la Radio

1996
1 janvier

3 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau